06/01/2022

Mesures complémentaire de lutte contre la propagation du virus de la Covid-19 (4 janvier 2022)

Le préfecture de Seine-Saint-Denis a publié une circulaire concernant de nouvelles dispositions réglementaires pour lutter contre la propagation de la Covid- 19. 

I. L'activité dans les établissements recevant du public (ERP)

Les discothèques sont fermées jusqu'au 23 janvier 2022. Toute activité de danse est interdite dans les établissements recevant du public de type N, EF, 0 et L (ex. : les bars, les restaurants, les salles de fêtes et polyvalentes).

De plus, des mesures complémentaires entrent en vigueur à compter du 3 janvier 2022 et pour une durée de 3 semaines :

  • les jauges sont rétablies, dans le cadre des grands rassemblement, avec une limite de 2 000 personnes en intérieur et 5 000 personnes en extérieur ; 
  • les concerts debout sont interdits 
  • la consommation de boissons et d'aliments est proscrite dans tous les ERP de type L (les cinémas, les salles à usages multiples par exemple), les ERP de type X (les piscines etc.), les ERP de type PA (les stades etc.) et les transports collectifs ; 
  • la consommation, dans les cafés et les bars, n'est dorénavant autorisée qu'en position assise. 

Il. Le port du masque

Depuis le 31 décembre 2021, le port du masque est généralisé, en extérieur, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public en Seine-Saint-Denis. Cette obligation ne s'applique pas dans les zones non urbanisées du département (bois, forêt). Désormais, le port du masque est obligatoire pour les personnes âgées de 6 ans et plus dans les établissements recevant du public. 


Ill. La renforcement du télétravail


Depuis le 3 janvier 2022, et pour une durée de trois semaines, le recours au télétravail est rendu obligatoire dans toutes les entreprises pour les salariés qui le peuvent à raison de trois jours par semaine au minimum. 

IV. Doctrines pour l'isolement des cas de covid-19 et la quarantaine des cas contacts

Plus d'informations dans la circulaire.


Regles Isolement Janv 2022.jpg

ÉCOLES MATERNELLES ET ÉLÉMENTAIRES
​​​​​​​

covid19-regles-isolement-3-janvier-2022-97624_0.jpeg

   CONTACT À RISQUE   


Personne qui a été en contact avec une personne positive au Covid-19 sans mesure de protection efficace qui sont :

  • une séparation physique isolant la personne-contact du cas confirmé ou probable en créant deux espaces sans communication ;
  • un masque chirurgical ou un maque FFP2, ou un masque en tissu « grand public filtration supérieure à 90 % » (correspondant à la catégorie 1 (Afnor)), porté par le cas confirmé ou probable ET la personne-contact.


Il s’agit de toute personne :

  • ayant eu un contact direct avec la personne positive (ou probablement positive) au Covid-19, en face-à-face, à moins de 2 mètres, quelle que soit la durée (exemple : conversation, repas, contact physique) ;
  • ayant donné ou reçu des actes d’hygiène ou de soins à la personne positive (ou probablement positive) au Covid-19 ;
  • ayant partagé un espace intérieur (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel, salle de restaurant…) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 h avec la personne positive (ou probablement positive) ou étant restée en face-à-face avec elle durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

Cas particuliers pour les écoles maternelles et élémentaires :

La survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne l’éviction du cas confirmé, la mise en œuvre du protocole de dépistage réactif avec la suspension de l’accueil en présentiel des autres élèves considérés comme contacts à risque même avec le port du masque (pouvant être mal porté par les élèves) dans l’attente de la réalisation d’un test.

L’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels, dès lors qu’ils portent un masque, n’implique pas que les élèves de la classe soient considérés comme contacts à risque. En cas d’absence du professeur testé positif, les élèves pourront donc être accueillis au centre de loisirs sur le temps périscolaire.